Valenton : Lettre ouverte au maire – nouveau rassemblement le 6 janvier 17h et voeu adopté par le CTA

La lettre ouverte en PDF pour impression

Cité éducative : lettre ouverte à Monsieur le Maire de Valenton

M. le Maire,

Comme nous l’avions annoncé, les enseignant.e.s de Valenton étaient de nouveau rassemblé.e.s, avec nos organisations syndicales et des parents d’élèves, devant l’hôtel de ville ce jeudi 16 décembre à 12h pour demander l’abandon du projet de cité éducative. Vous avez fait le choix d’ignorer les enseignant.e.s et les parents d’élèves présent.e.s. Aucun.e représentant.e de la mairie n’a daigné venir à la rencontre des manifestant.e.s. Plusieurs responsables municipaux ont d’ailleurs préféré s’éclipser discrètement par une porte dérobée plutôt que d’engager le dialogue avec les enseignant.e.s de la commune.

M. le Maire, vous ne pouvez d’un côté annoncer votre volonté d’ouverture, de dialogue ou encore prétendre « ne pas vouloir faire sans les enseignants » et, dans les faits, faire fi des demandes des enseignant.e.s de votre commune et des organisations syndicales qui les représentent. Plus de 75 % des enseignant.e.s des écoles et collèges de la ville ont fait grève jeudi 2 décembre montrant ainsi leur opposition au projet de cité éducative. A trois reprises ils se sont rassemblés pour exiger l’abandon du projet de cité éducative. Le 2 décembre lors de la grève des enseignant.e.s de la commune vous vous êtes engagé devant la préfète, devant les enseignant.e.s et les parents d’élèves à recevoir une délégation dans les plus brefs délais et, en tout état de cause, avant les congés de fin d’année … Et lorsque nous nous présentons en mairie, vos représentants s’esquivent…

Ce non-respect d’engagements pourtant pris publiquement, ainsi que le mépris dont vous faites preuve dans vos écrits, ne sont pas de nature à rassurer les enseignants sur l’évolution des relations entre l’école et la mairie de Valenton. Comment pouvez-vous prétendre construire un projet basé sur “la collaboration de l’ensemble de la communauté éducative” comme annoncé dans le dernier bulletin municipal, et vous dérober à la discussion avec nos collègues ?

Dans ces conditions les participant.e.s au rassemblement du 16 décembre ont considéré que votre « invitation » faites aux délégués syndicaux à une rencontre le vendredi 17 décembre à 19h30, début des vacances de fin d’année, interdisant de fait de rendre compte de vos réponses aux enseignants de la commune, n’était pas acceptable.

Par conséquent, nous vous informons, M. le Maire, que les enseignant.e.s et les organisations syndicales présentes lors du rassemblement de ce jour appellent les collègues et parents d’élèves à un nouveau rassemblement le jeudi 6 janvier à 17h30 pour l’abandon de la cité éducative à Valenton. Nous vous demandons de respecter votre engagement en recevant enfin, à cette occasion, une délégation constituée notamment de représentants de nos organisations syndicales et de collègues des écoles et collèges de la commune.

Soyez assuré, M. le Maire, de notre détermination à défendre l’école publique et les droits des personnels.

Pour le retrait du projet de cité éducative de Valenton

Après le succès de la grève le 2 décembre

Nouveau rassemblement enseignants et parents
jeudi 6 janvier 2022 à 17h30 devant la mairie de Valenton

Soutien à la grève des enseignants de Valenton pour le retrait de la cité éducative

Voeu adopté par le Comité Technique Académique de Créteil du 13 décembre

Le 2 décembre, à l’appel des syndicats départementaux SNUipp-FSU, SNES-FSU, SNUDI-FO, SNFOLC, CGT Educ’action et SNALC, plus de 75% des enseignants des écoles et collèges de Valenton (94) étaient en grève pour exiger le retrait du projet d’implanter une cité éducative dans cette commune.

Ils et elles ont rappelé que les cités éducatives font partie d’un ensemble de mesures visant à remettre en cause le caractère national de l’école publique. Le président Macron a d’ailleurs affirmé dans son discours du 2 septembre à Marseille qu’il souhaitait, à travers l’expérimentation marseillaise, généraliser le fonctionnement des cités éducatives.

Les organisations syndicales refusent de participer aux différents groupes de travail visant à co-élaborer la mise en œuvre de la cité éducative que les enseignant.e.s rejettent massivement.

Le CTA demande à monsieur le Recteur d’abandonner le projet d’implanter une cité éducative à Valenton.

Adopté par 9 votes pour FSU FO CGT SUD et 1 abstention UNSA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.