UPE2A à Choisy : rassemblement intersyndical jeudi devant l’inspection

RASSEMBLEMENT DEVANT L’INSPECTION DÉPARTEMENTALE DE CHOISY-LE-ROI

JEUDI 14 OCTOBRE, À MIDI

POUR EXIGER LA RÉIMPLANTATION A TEMPS COMPLET D’UNE UPE2A À L’ÉCOLE JEAN MACÉ

« Depuis la rentrée, nous alertons notre hiérarchie sur les effectifs croissants et la nécessité d’une réimplantation d’une classe UPE2A à temps complet dans l’école, seul moyen permettant d’accompagner les élèves allophones au plus près de leurs besoins et de leur faire bénéficier de l’enseignement intensif de la langue française d’une durée réglementaire et minimale de neuf heures … Parce que nous sommes très inquiets de la scolarisation et de la réussite des élèves allophones, parce que nous ne pouvons accepter qu’ils soient mis en difficulté plus longtemps, nous refusons d’attendre davantage. Cette situation inacceptable doit cesser immédiatement. Nous demandons publiquement la réimplantation d’une classe UPE2A à temps complet et la nomination d’un enseignant de toute urgence. » Extrait du courrier envoyé par l’équipe enseignante de Jean Macé à la Direction académique (lire plus bas).

Lors du CTsD du 7 septembre dernier, alertée sur la situation des élèves allophones de l’école, la DASEN a répondu que, pour le moment, les 10 postes UPE2A supprimés étaient convertis en moyens de remplacement, qu’elle « souhait[ait] se donner le temps de voir si les élèves allophones arrivent en cours d’année » et a indiqué que « les moyens seront attribués là où les élèves seront présents ».

Aujourd’hui 16 élèves allophones ne bénéficient pas de la prise en charge à laquelle ils ont droit. Il n’est pas acceptable que ces élèves soient mis en difficulté plus longtemps. Les enseignants de l’école Jean Macé, soutenus par leurs collègues des écoles élémentaires Victor Hugo et Joliot Curie et par leurs organisations syndicales SNUDI-FO 94 et SNUipp-FSU 94, appellent les collègues de la circonscription à se rassembler devant l’Inspection départementale de Choisy-le-Roi, pour exiger la réimplantation d’une UPE2A à temps complet sur l’école Jean Macé.

Une délégation sera reçue par Madame l’IEN à 12h15.

 

Courrier des enseignants de l’école élémentaire Jean Macé (Choisy) à Madame la Directrice académique 

Les enseignants de l’école élémentaire Jean Macé (Choisy-le-Roi)

A

Madame la Directrice académique,

Choisy-le-Roi, le 11/10/2021

Madame la Directrice académique,

Nous nous adressons à vous aujourd’hui, pour vous exprimer les difficultés et la situation intolérable que nous vivons depuis la rentrée scolaire.

Nous accueillons actuellement 14 élèves allophones, dont 3 élèves non scolarisés antérieurement. Nous avons également deux élèves susceptibles de bénéficier d’une deuxième année de prise en charge en UPE2A. Tous ces élèves sont intégrés à temps plein dans nos classes. Ils se retrouvent dans une situation extrêmement pénalisante puisque privés de l’aide adaptée à laquelle ils ont pourtant droit.

Nous nous sentons seuls et abandonnés par notre hiérarchie. Nous n’avons ni intervention d’enseignants spécialisés RASED, ni médecin scolaire, ni prise en charge UPE2A depuis la rentrée scolaire pour nous aider (au mieux, par la suite, nos élèves ne bénéficieraient que de 4 heures par semaine du fait du demi- poste et de la nécessité, liée au protocole sanitaire, de ne pas brasser les trois groupes d’élèves). Nous n’acceptons pas de ne pouvoir accorder toute l’attention nécessaire à ces enfants, au milieu des vingt-cinq autres élèves dont nous avons la responsabilité. Nous ne pouvons accepter de ne pouvoir les rassurer comme ils le devraient, de ne pouvoir leur offrir les conditions d’accueil qu’ils méritent. Or, nous ne pouvons être les seuls à nous soucier de leurs conditions de scolarisation. En les accueillant à temps complet dans nos classes, alors même qu’ils ne disposent pas des premiers éléments de la langue française que devrait leur apporter un enseignant UPE2A, alors même que plusieurs d’entre eux n’ont jamais connu les bancs de l’école et devraient bénéficier d’une attention encore plus particulière, nous estimons que nous leur faisons subir une véritable maltraitance. S’il s’agissait de nos propres enfants, nous en serions scandalisés. Personne ne peut accepter que ces élèves ne bénéficient pas d’une prise en charge adaptée !

Depuis la rentrée, nous alertons notre hiérarchie sur les effectifs croissants et la nécessité d’une réimplantation d’une classe UPE2A à temps complet dans l’école, seul moyen permettant d’accompagner les élèves allophones au plus près de leurs besoins et de leur faire bénéficier de l’enseignement intensif de la langue française d’une durée réglementaire et minimale de neuf heures.

Lors du CTsD de rentrée, le 7 septembre 2021, vous avez répondu aux élus du personnel que vous souhaitiez vous donner le temps de voir si les élèves arriveraient en cours d’année et que vous étiez prête à attribuer les moyens là où les élèves seraient présents. Plus d’un mois plus tard, le nombre d’élèves allophones que nous accueillons a augmenté, et aucun moyen supplémentaire n’a pourtant été mis sur l’école. Nous nous interrogeons, Madame la Directrice académique. Combien d’élèves allophones devons-nous accueillir avant de voir les moyens dégagés sur notre école ? Pendant combien de temps encore devrons-nous endurer une telle situation ? A quelle date nos élèves pourront-ils bénéficier d’un enseignant d’UPE2A, en respect de leur droit ?

Parce que nous sommes très inquiets de la scolarisation et de la réussite des élèves allophones, parce que nous ne pouvons accepter qu’ils soient mis en difficulté plus longtemps, nous refusons d’attendre davantage. Cette situation inacceptable doit cesser immédiatement. Nous demandons publiquement la réimplantation d’une classe UPE2A à temps complet et la nomination d’un enseignant de toute urgence. 

Dans l’attente d’une réponse urgente à notre demande, nous vous prions de croire, Madame la Directrice académique, à notre attachement à la défense des droits des élèves allophones.

 Les enseignants de l’école Jean Macé, avec leurs syndicats SNUDI-FO 94 et SNUipp 94

Copie : Mme l’IEN de la circonscription de Choisy-le-Roi, M. le Maire de Choisy-le-Roi, Fédérations de parents d’élèves, Syndicats enseignants SNUDI-FO 94 et SNUipp 94

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.