Rassemblement devant la DSDEN mardi 10 novembre à 10h30

Le communiqué en PDF pour impression

RASSEMBLEMENT DEVANT LA DSDEN 94 

MARDI 10 NOVEMBRE A 10h30

Une audience intersyndicale a été demandée à la Direction académique pour réaffirmer nos exigences votées dans l’appel intersyndical SNUDI-FO, SNUipp, SUD Education et CGT Educ’action adopté lors de l’assemblée départementale du 4 novembre :

  • Un véritable plan d’urgence qui passe par le recrutement massif de personnels permettant le maintien de la totalité des heures d’enseignement dues aux élèves avec l’allègement des effectifs dans les classes
  • Fourniture de masques réellement protecteurs, a minima 3 masques chirurgicaux pour tous par jour pour couvrir le temps de travail et de transport
  • L’entretien et la désinfection des locaux
  • L’équipement en purificateurs d’air

A ne pas débloquer les moyens urgents pour protéger l’école et ses personnels, le Ministre prend la responsabilité d’une dislocation généralisée !

Les annonces faites par Blanquer jeudi soir au sujet des lycées constituent un véritable piège organisé par le gouvernement pour utiliser la crise sanitaire et les demandes légitimes de protection des personnels pour disloquer le cadre national de l’enseignement et franchir un nouveau pas dans la destruction du BAC et des statuts. En fonction des établissements, les élèves n’auraient plus les mêmes heures de cours, n’étudieraient plus les mêmes programmes et n’auraient plus les mêmes épreuves au BAC. Ces éléments nous semblent importants à apporter pour que chacun comprenne qu’il ne peut y avoir aucune mesure positive s’il n’y a pas recrutement massif en urgence, comme revendiqué dans la motion adoptée mercredi matin par les 156 participants à l’AG départementale intersyndicale, pour maintenir « la totalité des heures d’enseignement dues aux élèves avec l’allègement des effectifs dans les classes ». Sans ces recrutements, les mesures prises à l’intérieur de chaque établissement ou localement aboutissent à détruire nos statuts et remettre en cause nos droits. C’est ce que prépare Blanquer pour les collèges et pour le premier degré en ressortant les 2S2C et la territorialisation de l’école, en préparant des plans de continuité pédagogique où les élèves seraient indifféremment pris en charge sur le temps scolaire par des enseignants, des animateurs, des associations, …

RASSEMBLEMENT REGION PARISIENNE EN DIRECTION DU MINISTERE A 14 HEURES

A l’appel de l’intersyndicale parisienne FNEC FP-FO, CGT Educ’action, FSU, SNALC et SUD Education, un rassemblement revendicatif est organisé le même jour, mardi 10 novembre, de 14 à 16 heures, sur le boulevard Raspail, au niveau de la rue du Bac. Une déclaration de manifestation en direction du Ministère a été déposée ainsi qu’une demande d’audience.

Pour télécharger :

l’attestation de déplacement dérogatoire pour se rendre au rassemblement départemental,

l’attestation de déplacement dérogatoire pour se rendre au rassemblement parisien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.