Consignes du Recteur et FAQ du SNUDI-FO 94

CONSIGNES DU RECTEUR ET FAQ DU SNUDI-FO 94

Vous prendrez connaissance du courrier envoyé par le Recteur ce jour, à 16 heures, dans les écoles. Ce courrier confirme que seuls les collègues volontaires sont présents dans les écoles demain lundi 16 mars, mais aussi dans les prochains jours.

Vous trouverez également, en bas de ce mail, la réponse à de nombreuses questions que vous vous posez.

Consignes du Recteur:

Mesdames et Messieurs,
Suite aux mesures annoncées par le Premier Ministre hier soir, il n’est pas nécessaire de réunir dans les écoles et les établissements scolaires l’ensemble des personnels. Les règles émises par le Premier Ministre sont strictes pour les semaines à venir : « Nous devons impérativement limiter les déplacements, les réunions, les contacts. Cela doit évidemment s’appliquer dans les entreprises et les administrations qui doivent dès lundi engager une action massive d’organisation du télétravail pour permettre à tous de rester à domicile ».
Au ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse, en tant qu’employeur, notre priorité est de garantir la sécurité et la santé des personnels.

Les consignes à destination de l’ensemble des personnels sont les suivantes :

1. – Les déplacements, les réunions, les contacts doivent être strictement limités.
2. – Le télétravail doit être massivement utilisé, partout où cela est possible.
3. – Pour les personnels les plus fragiles face au virus le travail ne doit plus être exercé en présentiel. Si le télétravail n’est pas possible, des autorisations spéciales d’absence doivent être accordées. La liste des personnes les plus exposées est disponible sur le site de la Santé.

Je vous demande d’appliquer strictement ces consignes tout en devant prendre en compte deux impératifs :

1. – La continuité administrative et pédagogique ;
2. – L’accueil exceptionnel des enfants des personnels soignants sans autre solution de garde.

En d’autres termes, ne doivent être présents que les personnels strictement et absolument nécessaires. Concrètement :

– Aucune réunion ne doit se tenir dans les établissements. Elles doivent être reportées ou réalisées de manière dématérialisée. Cela concerne les conseils de classe, les CA, les conseils d’école, etc.
– La continuité pédagogique est assurée uniquement à distance. Une permanence téléphonique doit être assurée pour répondre aux parents et permettre un contact direct avec chaque famille.
– Lundi, les seuls personnels présents dans les établissements seront donc ceux nécessaires à l’ouverture des locaux et à l’accueil des enfants des personnels soignants sans autre moyen de garde (écoles et collèges).
– Le service d’accueil est un dispositif exceptionnel destiné exclusivement aux personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire. En effet, nous devons garantir que la garde de ces enfants puisse être réalisée dans des conditions sanitaires adéquates (respect des gestes barrières notamment).
– Pour organiser cet accueil, seuls les personnels volontaires devront être mobilisés. Les personnels fragiles face au virus ne peuvent pas participer à cet accueil.

Cet accueil doit être réalisé dans le strict respect des gestes barrières et des recommandations sanitaires, à savoir :

– Nettoyage approfondi des locaux préalable à l’ouverture des écoles et des établissements, notamment ceux mobilisés comme lieux de vote ce dimanche et ceux préalablement fermés.
– Présence de savon ou de gel en quantité suffisante pour les enfants et les personnels.
– Accueil par des groupes de 8 à 10 élèves maximum au sein d’une même salle.

Les consignes du Premier Ministre imposent également à revoir la position sur les concours et les examens. En effet, la restriction maximale des déplacements, et notamment des transports interurbains, la fermeture des commerces et donc des lieux d’hébergement, empêchent matériellement les concours et les examens d’avoir lieu. Ils sont reportés, y compris pour ceux qui devaient avoir lieu demain lundi et jusqu’à nouvel ordre.

Sachant compter sur votre engagement.
Daniel AUVERLOT
Recteur de l’académie de Créteil

Si des pressions continuent à s’exercer sur vous, faites immédiatement appel au syndicat.

FAQ DU SNUDI-FO 94

Suite aux nombreuses questions que vous vous posez, le SNUDI-FO 94 a élaboré sa propre FAQ.

Dois-je venir à l’école lundi ?
Non ! Vous pouvez venir dans l’école mais ce n’est pas obligatoire malgré les pressions que les IEN exercent auprès des directeurs et directrices. Le Recteur vient de confirmer que seul le volontariat s’appliquait pour assurer l’accueil des enfants des personnels soignants (sans autre solution de garde), et que le télétravail doit être massivement utilisé. Il indique également que les déplacements, les réunions et les contacts doivent être strictement limités.

Quelles procédures si je suis personnel à risque ?
Vous ne pouvez pas vous porter volontaires. Dans ce cas :
– Vous pouvez accepter de télétravailler ou
– Demander une autorisation spéciale d’absence auprès de votre circonscription, que vous justifierez par votre attestation médicale.

Qu’est-ce que le télétravail ?
Le télétravail est le fait de faire classe à distance, via des outils numériques. Le télétravail est juridiquement réglementé et ne peut que se faire sur la base du volontariat. Seuls deux textes réglementaires, le décret n° 2016-151 du 11 février 2016 et l’arrêté ministériel de 2018, fixent les modalités et les conditions de mises en œuvre du télétravail dans la Fonction publique.
La liberté pédagogique s’applique. La classe virtuelle ou le CNED ne sont pas obligatoires.

Serais-je obligé de venir en concertation ou en réunion pédagogique dans l’école ?
Non ! Le Recteur l’assure : aucune réunion ne doit se tenir dans les établissements. Elles doivent être reportées ou réalisées de manière dématérialisée.

Je suis directeur d’école, suis-je obligé de participer aux réunions en présentiel avec l’IEN ?
Les consignes du ministère sur la présence des collègues adjoints sont très claires, seuls les volontaires peuvent être présents dans l’école.

Je suis AESH, dois-je venir sur les écoles ? Serais-je payé ?
S’il n’y a pas d’élèves, le volontariat s’applique aussi, pas d’obligation de venir. Par ailleurs, les AESH ne sont pas tenus d’assurer la continuité des apprentissages. Votre salaire est maintenu quoi qu’il arrive.

Je suis BD, BD REP+ que dois-je faire ?
Vous devez faire comme les autres enseignants. Donc, pas d’obligation de venir.

Les primes vont-elles être maintenues ?
Le ministère a assuré que l’intégralité du traitement, primes et indemnités serait maintenue.

Je suis EFS, serais-je pénalisé par rapport aux 36 jours d’arrêt ?
A situation exceptionnelle, réponse exceptionnelle. Il ne serait pas juste que les stagiaires soient pénalisés, d’autant s’ils peuvent organiser la continuité pédagogique. Le SNUDI-FO 94, avec sa fédération, interviendra en ce sens.

Je suis TRS, dois-je établir la continuité pédagogique pour chaque complément (v2 à 4 compléments selon situations) ?
Normalement oui mais ce temps ne doit pas être hors réglementation du télétravail. Organisez-vous avec votre binôme.

Que faire si la Mairie ne peut permettre la présence de personnels municipaux à la pause méridienne ?
L’IEN doit s’assurer que les collègues qui ont accepté de venir sur l’école pour s’occuper des enfants des personnels soignants puissent bénéficier de leur pause méridienne, donc que les services de la Mairie ont fait le nécessaire.

Contactez-nous rapidement si vous souhaitez de l’aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.