« Je ne peux travailler dans le respect et la dignité avec le peu de moyens dont je dispose actuellement » : Arrêt de l’intervention du médecin scolaire à Villejuif

La déclaration en PDF

Les articles de presse : 94.citoyens et le parisien 94

Déclaration des 24 directions d’écoles de Villejuif

Nous, directrices et directeurs d’écoles de Villejuif venons d’apprendre que le médecin scolaire qui intervient depuis de nombreuses années sur les écoles de la ville et avec laquelle nous travaillons dans la plus grande confiance, est contrainte d’annoncer qu’elle « arrête ses activités au CMS de Villejuif ». Son « outil informatique étant totalement hors d’état de fonctionner depuis la rentrée des classes: Messagerie ne pouvant envoyer de mails, imprimante –laser non connectée, disparition de toutes ses données (documents, contacts, archives nominatives scolaires). » Après avoir rappelé qu’elle a engagé de nombreuses démarches auprès de la mairie, notre collègue annonce « je ne peux attendre davantage de retrouver des conditions de travail respectueuses de mes fonctions au risque de pénaliser  les enfants scolarisés dans les communes dont notre service a mutualisé les activités (Vitry, L’Hay les Roses, Chevilly Larue) et disposant d’un secrétariat opérationnel. Aussi, après en avoir informé ma hiérarchie, il est convenu que j’irai travailler dans ces CMS jusqu’à nouvel ordre. Les urgences de Villejuif seront  traitées à distance. Les autres situations seront mises en attente. En cas de nécessité d’une visite médicale, les familles concernées seront convoquées à Vitry ou l’Haÿ les Roses. » Elle conclut par « je ne peux travailler dans le respect et la dignité avec le peu de moyens dont je dispose actuellement. »

Nous n’acceptons pas qu’en réponse à son appel à l’aide, plutôt que d’apporter enfin des solutions aux problèmes importants causés exclusivement par des décisions municipales dont les conséquences sont graves pour les élèves et les écoles de la ville, le médecin scolaire soit mis en cause par la Direction de l’Education de la Ville.

Nous tenons une nouvelle fois à faire part de notre totale désapprobation face aux conditions qui sont imposées aux écoles de la ville, par des décisions municipales prises sans aucune concertation, depuis juillet dernier à savoir la réquisition des ordinateurs, imprimantes de bureau, ordinateurs de salles des maitres sans information préalable, l’installation de nouveaux matériels dans les bureaux de direction fin août sans les mettre en état de fonctionner, avec absence de récupération des données.

Malgré les alertes des directions d’écoles, malgré les demandes de monsieur l’Inspecteur de la circonscription de réinstallation des ordinateurs dans les salles des maîtres, de libérer l’accès des ordinateurs des bureaux de direction afin que les directions d’écoles puissent enfin avoir accès aux sites leur permettant d’exercer leurs missions (y compris leurs boîtes mails personnelles), rien n’y fait, cinq semaines après la rentrée la situation inacceptable est toujours la même. Et les demandes continuent de ne pas être prises en compte par les responsables des services de la ville.

Nous tenons par cette déclaration à alerter toutes et tous sur le découragement, le sentiment d’être méprisés qui sont aujourd’hui ressentis par les directions d’écoles et les personnels qui ont perdu de nombreuses heures de travail et de leur temps personnel, sans aucun dédommagement, à tenter de faire fonctionner les écoles malgré tout.

La disparition du CMS c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase : cette situation d’exception que subissent les écoles de Villejuif et les personnels de l’Education Nationale qui y travaillent doit cesser. Il est urgent que chacun prenne ses responsabilités pour cela.

Villejuif le 10 octobre 2019

 Les 24 directions d’école de Villejuif, syndiquées au SNUDI-FO, au SNUipp-FSU ou non syndiquées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.