Mouvement 2019 : Où en sommes-nous ?

L’article en PDF pour impression

Une génération entière d’enseignants sacrifiée par le projet de circulaire mouvement de la DASEN ? Pour nous c’est NON !

Le mercredi 20 février dernier s’est tenue la RIS unitaire SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGT Éduc’Action contre le projet de circulaire mouvement de la DASEN qui remet en cause nos droits statutaires, sur la base des plus de 1000 signatures réalisées en quelques jours sur la pétition unitaire. Les 102 enseignants présents ont adopté à l’unanimité une motion unitaire revendiquant notamment l’annulation de l’obligation de vœux larges pour les collègues à titre provisoire, le rétablissement d’un vrai second mouvement, avec vœux spécifiques, en présence des délégués du personnel, le rétablissement des prérogatives de la CAPD.

Conformément à l’engagement pris lors de la RIS unitaire, le jeudi 21 février, les représentants du SNUDI-FO 94, tout comme ceux du SNUipp-FSU et de la CGT Éduc’Action n’ont pas siégé au CTSD, qui n’a donc pas pu se tenir, faute de quorum (8 élus sur 10 étant absents). La DASEN n’a pu publier la circulaire mouvement, dont le projet doit faire l’objet d’un examen lors du CTSD du mardi 12 mars (lire le document du SNUDI-FO 94 permettant de voir l’évolution du projet de circulaire).

Au niveau national, le SNUDI-FO, le SNUipp-FSU, l’UNSEN-CGT Éduc’Action, le SE-UNSA (1) et SUD-Éducation qui se sont à nouveau adressés au Ministre, ont été reçus ensemble le 18 mars et indiquent dans un communiqué commun que « le cabinet du ministre et la DGRH restent dans la stricte application de la note de service de novembre 2018 tout en concédant de « la souplesse » dans sa mise en œuvre localement ».

Le projet de circulaire de la DASEN ne doit pas rester en l’état !

Dans ces conditions, le SNUDI-FO 94 invite les collègues du département à :

  • se réunir en Assemblées Générales de communes ou de circonscriptions dès la rentrée, pour discuter des modalités d’action, dont la grève, contre ce projet de circulaire mouvement et pour le retrait du projet de loi Blanquer dit ʺ école de la confiance ʺ ;
  • continuer à signer et faire signer la pétition unitaire;
  • à participer nombreux aux RIS spéciales sur le mouvement 2019 :

4 RIS spéciales mouvement 2019

À La Maison Des Syndicats à Créteil en salle 1
(11-13 rue des Archives – Métro : Créteil-Préfecture)

• Mercredi 13 mars à 9h00 et à 14h00 en salle 1
• Mercredi 20 mars à 9h00 et à 14h00 en salle 5/6

(1) Le SE-UNSA est signataire des communiqués unitaires au plan national et a pris position avec les autres syndicats contre les vœux larges « pour le respect du caractère non obligatoire des vœux géographiques. » Aussi des collègues s’interrogent sur les motivations des responsables départementaux de ce syndicat qui refusent de s’associer à toute démarche unitaire afin de s’opposer ensemble (sur les mêmes revendications qu’au niveau national) au projet inacceptable de la DASEN. C’est pourtant bien par l’unité que l’on peut gagner…

Pour toute question, vous pouvez également contacter

les élus du personnel du SNUDI-FO 94 à la CAPD :

Luc BÉNIZEAU (06 72 04 80 68), Benoît BALORDI (06.62.96.51.07),
Caroline GALLIEN (06 29 08 68 33), Christine BRIANT-BAZIN (06 85 78 36 30),
Samia AIT ELHADJ (06 17 87 73 81), Claudia DÉMIR (06 88 03 61 12)

Thierry AUDIN (06 22 91 00 57), Florence BEGUIGNOT (06 49 10 58 67)

Pour défendre mes droits et mes garanties statutaires
de fonctionnaire d’État, j
e me syndique au SNUDI-FO : bulletin d’adhésion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.