40 ouvertures de classes arrachées dans le Val-de-Marne depuis la rentrée scolaire

Le communiqué en PDF

Mardi 2 octobre, En fin d’après-midi, un mois après la rentrée, madame la Directrice Académique annonçait la réouverture de la 10ème classe de l’école maternelle Joliot Curie à Villejuif. Rappelons que, de février 2018 à aujourd’hui, les enseignants de cette école se sont mis en grève à 4 reprises pour exiger l’annulation de la fermeture de cette classe. Rappelons que, depuis février, ils ont été reçus à 4 reprises en délégation à la Direction Académique, avec les parents, accompagnés à chaque fois par le SNUDI-FO 94 (la dernière délégation ayant eu lieu mardi 25 septembre).

Rappelons que pendant plusieurs jours, faute de réponse de la DSDEN les parents de cette école, partageant totalement les préoccupations des enseignants, ont décidé de se rassembler et de se réunir tous les matins devant l’école, ont saisi les élus (Maire, la députée, le conseiller départemental), la presse de cette situation inadmissible.

Assemblée commune parents enseignants avec le syndicat

Rappelons aussi que cette 40ème ouverture de classe arrachée depuis la rentrée scolaire dans le département, fait suite à celle obtenue une semaine plus tôt par les enseignants et les parents de l’école des Blondeaux à L’Haÿ-les-Roses, devant laquelle se réunissait chaque matin une assemblée commune parents enseignants et qui avaient décidé ensemble d’aller manifester au Ministère, avec le Maire et les élus, pour chercher leur classe.

A ces écoles, il faut ajouter la mobilisation des parents et des enseignants de la maternelle des Buissons à Marolles dès le jour de la rentrée, les nombreuses écoles qui se sont saisi de l’appel au rassemblement et à la grève le 6 septembre en organisant les assemblées communes avec les parents qui ont contraint la Direction Académique à lâcher 28 classes, le 5 septembre au soir (mesure sans précédent), veille du CTsD afin d’éviter que la mobilisation en cours ne fasse tâche d’huile dans tout le département. Lors du CTsD du 6 septembre la DASEN a annoncé que les 6 fermetures supplémentaires, qu’elle avait prévu de prononcer, étaient finalement repoussées à l’année prochaine si la baisse des effectifs des écoles concernées était confirmée.

La carte scolaire n’est pas arrêtée, toutes les revendications doivent être satisfaites !

Le CDEN s’est réuni lundi 8 octobre. Il a enregistré ces mesures. Pour autant, contrairement à ce qu’affirme un article paru dans le Parisien 94, la carte scolaire n’est pas arrêtée. Dans plusieurs écoles comme les écoles maternelle et élémentaire Paul Vaillant Couturier à Villejuif les enseignants et les parents n’acceptent pas la situation et revendiquent l’ouverture d’une classe et le rétablissement des décharges de direction.

Les délégués du SNUDI-FO 94 sont intervenus pour défendre les revendications de plusieurs dizaines d’écoles depuis la rentrée, dont 31 ont, à ce jour, obtenu satisfaction, continueront à le faire : toutes les demandes des écoles sont légitimes, toutes doivent être satisfaites sans plus attendre !

Créteil, le 11 octobre 2018

Paul Vaillant Couturier Villejuif

Maternelle Joliot Curie Villejuif

Elémentaire les Blondeaux L’Haÿ

Elémentaire les Blondeaux L’Haÿ

Elémentaire les Blondeaux L’Haÿ

Elémentaire les Blondeaux L’Haÿ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.