AESH 94 : Poursuite de la grève – AG et manifestation le jeudi 27 janvier

Le communiqué en PDF pour impression

AESH : EN COURRIER AR OU PAR MAILS, NE SIGNEZ TOUJOURS PAS LES AVENANTS !

Les AESH réuni-es en AG ce 21 janvier ont, de nouveau, voté à l’unanimité la poursuite de LA GREVE la semaine prochaine !

Après 10 jours de mobilisation et de grève, les AESH du Val-de-Marne ont pris connaissance ce 21 janvier des échanges entre la DSDEN et l’intersyndicale reçue en audience la veille.

Résultat : mépris et aucune avancée de la part de la DSDEN !

Renforçons la grève et la mobilisation

Pour un statut de fonctionnaire et un vrai salaire,

Pour le retrait des avenants et labandon des PIAL,

Participons nombreux-ses  à

lAssemblée Générale des AESH

Jeudi 27 JANVIER à 10h00

à la Maison des Syndicats de Créteil

Le rapport de force est engagé ! Il est en faveur des AESH !

 

AMPLIFIONS LE RAPPORT DE FORCE POUR GAGNER : METTONS-NOUS EN GRÈVE

et participons au cortège des AESH,

derrière notre banderole, lors de la manifestation parisienne du 27 janvier.

Depuis le 10 janvier, la mobilisation et la contestation des avenants, qui dégradent encore les conditions de travail précaires des AESH, ne faiblit pas. Avec les syndicats du 94 SNUDI-FO, SNFOLC, SNUipp-FSU, SNES-FSU, CGT Educ’action, CGT Enseignement privé et SUD Education, des dizaines de collègues sont en grève pour l’annulation des avenants et le statut. Après une nouvelle mobilisation réussie à Paris le 20/01, où notre cortège intersyndical 94 a été remarqué, la délégation intersyndicale a été reçue par les représentants de la DASEN.

Une audience sans réponse et sans avancée

Nous avons, une fois encore, dû rappeler les engagements non tenus lors des dernières audiences ou groupes de travail. Nous avons réaffirmé les revendications pour un vrai statut de fonctionnaire, un vrai salaire, pour l’annulation des avenants, l’abandon des PIAL, pour des garanties écrites de la DSDEN sur les 21 heures, les 2 établissements maximum et la prise en compte du second emploi.

Aucune des revendications pourtant portées depuis septembre na été satisfaite !

Ils osent encore répondre quils réfléchiront à nos demandes.

Les représentants de la DASEN nous ont donc annoncé qu’ils ne pouvaient pas augmenter la quotité horaire des AESH du 94 (actuellement à 57 %, une des plus faibles de France) car le nombre de postes attribués par le Ministère au département n’était pas suffisant pour cela. Face à la crise sanitaire, ils nous ont assurés que des masques avaient été distribués à l’ensemble des AESH malgré nos témoignages qui montrent que ce n’est pas le cas partout.

Quelques éclaircissements cependant :

– autour de 20 % des avenants (DSDEN) ne sont toujours pas signés ainsi que la plupart de ceux envoyés par le lycée mutualisateur. Un délai supplémentaire a été accordé pour la signature des avenants et de leurs propres mots « nous navons aucun intérêt à nous séparer des AESH ». Il y aurait des entretiens individuels avec accompagnement syndical en cas de non-signature mais rien n’est encore organisé.

– un nouvel avenant sera envoyé aux AESH-co sans mention du PIAL (puisqu’ils n’en relèvent pas) et avec la précision de l’affectation dans l’école dans laquelle se trouve leur ULIS la semaine prochaine

– « nous sommes parmi les derniers départements à ne pas avoir mis les PIAL en place » et c’est tant mieux ! Notre mobilisation a permis de mettre un coup de frein sévère à leur mise en place !

les emploi du temps ne doivent pas être complétés par lAESH, ni par la coordinatrice du PIAL ou par l’enseignante référente (ERSEH). Nous avons rappelé le droit à ce sujet : seul l’IEN ou le chef d’établissement pour le second degré sont habilités à élaborer votre emploi du temps en tenant compte de vos contraintes personnelles (lieu de résidence, moyens de transport, second emploi).

Une Assemblée Générale unie

Les AESH réuni.es ce 21 janvier en AG ont voté à l’unanimité pour :

– la poursuite de la grève la semaine prochaine et son élargissement. Pour cela, les AESH, soutenu-es par les organisations syndicales, ont décidé d’intensifier la diffusion d’informations auprès de leurs collègues et des parents d’élèves, dans les écoles et établissements scolaires du département, avec les supports conçus par le comité d’organisation de la grève. Les collègues en grève ne restent ainsi pas seul-es et se retrouvent pour faire ensemble les tournées d’établissements.

– la préparation et la participation dun cortège « AESH 94 en grève » dans la manifestation du 27 janvier

– une nouvelle assemblée générale des AESH se tiendra le 27 janvier à 10h00 à la Maison des syndicats, suivi d’un départ collectif pour la manifestation à Paris.

Quelques rappels :

Vous n’êtes pas seul-e dans la grève !

La caisse de solidarité créée depuis 15 jours assure le soutien financier aux grévistes. Elle est conséquente (près de 8000 euros) et permettra par la solidarité de compenser les retraits de salaires pour les AESH. Lien vers la caisse Leetchi : https://www.leetchi.com/c/caisse-de-solidarite-avec-la-greve-illimitee-des-aesh-du-val-de-marne

N’ayez pas peur d’être prélevé-es tout de suite de vos jours de grève !

Les jours de grèves seront prélevés sur salaire à partir du mois de février (au plus tôt) et par fractionnement au fur et à mesure des mois. Les AESH grévistes pourront faire remonter aux organisations syndicales leurs différents bulletins de salaires pour bénéficier de la caisse de solidarité.

N’ayez pas peur des pressions sur la signature des avenants !

La seule forme légale d’envoi des avenants est par voie postale avec accusé de réception. Les avenants envoyés par mail par le lycée mutualisateur de Gagny n’ont pas de valeur juridique. Ne pas répondre. Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas signé, aucune pression : l’administration n’est toujours pas prête à vous recevoir en entretien !

Refusez de répondre aux injonctions des faux chefs !

Ni les coordinatrices de PIAL, ni les enseignant.es référent.es (ERSEH) ne sont les supérieurs hiérarchiques des AESH et ne peuvent donc imposer l’emploi du temps (qui doit respecter les 21h et 2 établissements maximum) ou de vous faire signer les avenants sous la contrainte.

Protégez-vous et réclamez votre matériel !

Les masques (chirurgicaux et FFP2) et autotests doivent être distribués aux AESH au même titre qu’aux enseignant.es.

Ainsi, nous invitons les AESH de tout le département à élargir la grève, communiquer le plus possible.

Pour labandon des PIAL et l’annulation des avenants !

Pour un statut de fonctionnaire et un vrai salaire,

MANIFESTATION

derrière la banderole AESH 94

Jeudi 27 janvier à Paris

Départ à 14h de la Place de la Bastille

 

Lettre aux parents à télécharger ici

Pourquoi les AESH du 94 sont en grève depuis le 10 janvier ?

 

Madame, monsieur, cher(e) parent, cher(e) collègue,

Nous sommes accompagnant-es d’élèves en situation de handicap (AESH). Nous travaillons dans les classes de vos enfants, pour aider les élèves en situation de handicap dans les apprentissages.

Nous sommes en grève « illimitée » depuis le 10 janvier.

Nous faisons souvent ce travail depuis plusieurs années, mais nous n’avons toujours pas un vrai salaire. Nous nous voyons imposer des temps partiels de 21 heures rémunérés 728 euros par mois, soit sous le seuil de pauvreté.

Un vrai statut, un vrai salaire et des recrutements

Nous sommes en grève « illimitée » depuis le 10 janvier car nous voulons obtenir enfin un vrai statut avec des droits et en finir avec la précarité. Nous sommes actuellement obligé-es d’attendre 6 ans pour avoir un CDI et continuer à toucher moins de 750 euros par mois. Nous sommes contraint-es, pour la plupart d’entre nous, d’enchainer plusieurs emplois pour survivre.

Cette situation de grande précarité a des conséquences pour vos enfants. Il y a peu de volontaires pour occuper ces postes. Il manque de nombreux-ses AESH. Beaucoup démissionnent car ils-elles ne peuvent pas vivre décemment. En conséquence, des élèves en situation de handicap sont en souffrance car ils ne peuvent être accompagnés par un-e AESH voire parfois ne peuvent être accueillis en classe. Tous les élèves pâtissent de cette carence d’AESH.

Avec les PIAL, le temps d’accompagnement des élèves diminue

En cette rentrée scolaire, la Direction académique met en œuvre les PIAL (Pôles Inclusifs d’Accompagnement Localisé) voulus par le Ministre Blanquer. Le Ministre de l’Education Nationale et ses représentants dans le département tentent de nous imposer une prise en charge simultanée de plusieurs élèves et/ou d’intervenir auprès d’élèves d’établissements différents, mettant en cause les cumuls d’activités (cantine, accueils, étude, …) qui nous sont vitaux pour augmenter le maigre salaire que nous verse l’Education nationale !

Ainsi, au lieu de concéder un vrai statut et un vrai salaire aux AESH, d’en recruter davantage pour répondre aux besoins des enfants, le gouvernement voudrait nous imposer une mobilité forcée et un nombre très important d’enfants à suivre (en diminuant pour tous leur temps d’accompagnement). De surcroît, la Direction académique prévoit  d’augmenter notre temps de travail à 22 heures, sans augmentation de salaire ! C’est inadmissible ! Qui peut  accepter de travailler plus sans être rémunéré-e en conséquence ?

Pour 700 EUROS par mois : pas un élève de plus, pas une heure de plus, pas un établissement de plus !

Tant que les AESH n’auront pas un vrai statut et des conditions de salaire et de travail acceptables, la scolarisation des élèves en situation de handicap restera chaotique voire impossible. Le respect des droits des élèves en situation de handicap nécessite que l’Etat cesse de se dérober à ses obligations et fournisse enfin les moyens.

Nous n’acceptons pas cette situation ! Nous voulons être respecté-es. Nous voulons que les droits des élèves en situation de handicap soient respectés.

Pour l’abandon des PIAL, pour obtenir un vrai salaire et un vrai statut !

Voilà pourquoi, avec nos syndicats FO, FSU, CGT et SUD, nous sommes en grève depuis le 10 janvier et nous vous proposons de venir manifester avec nous, derrière notre banderole « AESH 94 en grève », le jeudi 27 janvier à 14h Bastille.

En comptant sur votre soutien. Bien cordialement,

Le comité d’organisation de la grève des AESH du 94 avec les syndicats FO, FSU, CGT et SUD

Pour soutenir la grève illimitée des AESH du 94, versez à la caisse de solidarité :
https://www.leetchi.com/c/caisse-de-solidarite-avec-la-greve-illimitee-des-aesh-du-val-de-marne

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.