Projet de mouvement 2018 : 44 Collègues affectés d’office à titre définitif sur des postes de remplaçants sans les avoir demandés ! Inacceptable : le SNUDI-FO 94 a saisi directement la DASEN.

Dernière minute : réponse de la DASEN au SNUDI-FO 94

La DASEN vient d’informer le SNUDI-FO 94 que les services de la DSDEN allaient « envoyer un courrier aux intéressés en leur expliquant les deux situations possibles pour eux« ​. Les collègues qui le souhaitent devraient donc pouvoir ne pas être affectés d’office sur un poste de BD et participer à la phase d’ajustement.
Le SNUDI-FO 94 invite tous les collègues qui sont dans cette situation à prendre contact de toute urgence avec le syndicat pour défendre leurs droits.

Créteil le 18 mai à 14h


Communiqué urgent

Nous avons été saisis par plusieurs collègues qui étaient titulaires d’un poste de BD et qui n’ont obtenu aucun de leur vœux d’après le document transmis par la DSDEN aux délégués du personnel. D’après le projet de mouvement, ces collègues se retrouveraient affectés d’office, à Titre Définitif sur le nouveau poste de remplaçant rattaché à leur ancienne école de rattachement.

L’ensemble des postes de BD a été fermé (c’est écrit noir sur blanc dans le document carte scolaire du 9 février distribué et envoyé à tous les membres du CDEN). De plus, comme ces postes sont fermés, la DSDEN a publié le 23 mars 2018 un additif à la circulaire mouvement 2018 précisant « Comme il est indiqué sur la circulaire mouvement 2018 : tous les remplaçants, BD ou ZIL, doivent participer au mouvement sur SIAM et formuler des vœux. »

La circulaire mouvement attribue une priorité 1 à tous les BD qui redemanderaient un poste de remplaçant dans leur ancienne école de rattachement administratif.

Il était donc bien clairement écrit que les BD ne conservaient pas une affectation à titre définitif sur un poste de remplaçant puisqu’ils bénéficiaient d’une priorité absolue pour l’obtenir (à condition de le demander).

Les collègues qui n’ont pas demandé ce poste ne souhaitaient pas y rester. Ils ont formulé des vœux dans cette optique. Il n’est pas acceptable que les règles changent en cours de route et qu’ils soient affectés d’office sur un poste qu’ils n’ont pas demandé.

Ce serait contraire aux droits statutaires, et aux règles qui régissent le droit à mutation, qui interdisent qu’un collègue soit affecté à titre définitif sur un poste sans l’avoir demandé.

Le SNUDI-FO 94 vient d’intervenir auprès de Madame la Directrice Académique qui s’est engagée à réexaminer la situation avec les services et doit donner une réponse dans la journée.

La DASEN a reconnu que 44 collègues étaient dans ce cas et que cette situation était effectivement préoccupante.

Nous avons demandé qu’au minimum les collègues concernés aient le choix : tous ceux qui souhaitent ne pas être affectés à Titre Définitif sur ce poste de remplaçant qu’ils n’ont pas demandé, doivent participer à la phase d’ajustement.

Le SNUDI-FO 94 invite tous les collègues qui sont dans cette situation à prendre contact de toute urgence avec le syndicat pour défendre leurs droits.

Créteil le 18 mai 11h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *