Rassemblement départemental mercredi 9 septembre à 17h30 devant l’Inspection académique de Créteil

Le communiqué en PDF pour impression

Hors de question d’attendre le 17 septembre ! 

Rassemblement départemental le mercredi 9 septembre à 17h30 devant l’Inspection académique de Créteil

Dans toutes les écoles, les collègues alertent sur les conditions invraisemblables qui sont celles de cette rentrée. Des dizaines et des dizaines de postes sont toujours vacants alors que, dans le même temps, 240 candidats au concours ont été reçus sur la liste complémentaire et attendent d’être appelés pour ne pas perdre le bénéfice du concours, des classes sont restées vides le jour de la rentrée et parfois pendant plusieurs jours comme à Chevilly-Larue, plaçant les élèves et leurs parents dans un grand désarroi.

Deux jours après la rentrée, la Direction académique a annoncé des fermetures de classes supplémentaires, demandant aux collègues de refaire la structure des écoles, de redispatcher les élèves avec un moyen en moins ! Ces annonces se sont heurtées à la résistance des collègues et des parents qui n’acceptent pas !

Ainsi, jeudi 3 au matin, les collègues de la maternelle Cachin à Champigny ont décidé, après avoir pris connaissance d’une annonce de fermeture, d’appeler à un rassemblement le lendemain devant l’inspection de la circonscription et de déposer une intention de grève illimitée à partir de lundi 7. La Direction Académique a dû renoncer et, quelques heures après cette annonce, la fermeture a été abandonnée.

Vendredi 4 septembre, situation analogue à l’école maternelle Maurice Denis à Champigny et à l’élémentaire Henri Kahn à Bry-sur-Marne où, après avoir annoncé la fermeture, la DSDEN, face à la résistance et au refus des collègues et des parents des écoles concernées, a dû là encore faire marche arrière !

La fermeture annoncée jeudi au Jardin Parisien, à l’Haÿ-les-Roses, vient encore d’être abandonnée aujourd’hui lundi 7 septembre.

Ce matin, ce sont 40 parents en colère qui ont occupé, pendant toute la matinée, l’école élémentaire Paul Doumer à Cachan, située dans un quartier difficile, pour exiger le maintien de la classe qui devait être supprimée à partir d’aujourd’hui. La Mairie, de son côté, soutient la mobilisation des parents et refuse cette fermeture inadmissible. Pour faire passer la pilule, les responsables de l’Education Nationale avaient pourtant cru bon de tenter d’intimider les collègues avec des menaces à peine déguisées ! A la suite de la mobilisation des parents, les enseignants ont déposé une intention de grève à partir de jeudi. Une délégation a été reçue à l’Inspection académique ce soir à 17h30 avec le SNUDI-FO, des représentants des enseignants et des parents de l’école, ainsi qu’un maire adjoint. Une nouvelle assemblée est convoquée demain matin pour faire le point à partir des réponses de la Direction académique.

A Villejuif, ce ne sont pas moins de cent enseignants et parents, avec les élus municipaux, qui se sont rassemblés ce midi devant l’inspection de la circonscription pour exiger les ouvertures, revendiquer un plan de rattrapage pour les élèves avec des moyens pour toutes les écoles, le rétablissement de toutes les décharges de direction remises en cause … Une délégation SNUDI FO/SNUipp/élue municipale et FCPE a été reçue pendant une heure par l’IEN pour exposer l’ensemble des revendications précises des collègues de la ville. Tous ont signifié leur refus de voir toute une génération d’enfants sacrifiée. La municipalité a décidé de mettre à disposition un car pour le rassemblement de mercredi 9 septembre 17h30 devant la Direction académique.

Chaque jour, de nouvelles ouvertures sont prononcées au compte-gouttes, le plus souvent en rapport avec la mobilisation des collègues, des parents, soutenus par les élus, comme à la maternelle Vaillant à Fontenay. Dans ces conditions, chacun comprend que la rentrée n’est pas faite, et qu’il est hors de question d’attendre la convocation du CTSD le 17 septembre. Etablissons précisément nos revendications, discutons des moyens de les faire aboutir immédiatement !

Impossible d’attendre le 17 septembre ! La rentrée c’est maintenant ! C’est maintenant, sans plus attendre,
que les classes doivent être ouvertes !

Le SNUDI-FO 94 invite toutes les écoles à se rassembler le mercredi 9 septembre à 17h30 devant l’Inspection académique de Créteil, à venir chercher les classes et les postes indispensables !

Une demande d’audience a été adressée à madame l’Inspectrice d’Académie

Appellent au rassemblement devant l’Inspection académique mercredi 9 à 17h30 le SNUDI- FO, le SNUipp, la CGT Educ’action, SUD Education, ainsi que la FCPE 94.

Créteil le 7 septembre 18h

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.