Le SNUDI-FO 94, le SNUipp-FSU 94 et la CGT Educ’action 94 refusent de siéger au « comité départemental missions des directeurs d’école »

Les 8 représentants du SNUDI-FO 94, du SNUipp-FSU 94 et de la CGT Educ’action 94 viennent d’adresser un courrier à la DASEN du Val-de-Marne annonçant qu’ils ne siègeront pas au « comité départemental missions des directeurs d’école ». Ils y réaffirment les exigences communes de nos organisations syndicales et des enseignants du premier degré qu’ils soient ou non chargés de direction qui sont notamment :
– le refus d’un statut de supérieur hiérarchique ou /et de chef d’établissement que le Ministre tente à nouveau d’imposer,
– l’augmentation des décharges (notamment le rétablissement du cadre départemental des décharges en zone banale supprimé il y a deux ans par la DASEN),
– la création d’une aide administrative pour chaque école dans le cadre d’un emploi statutaire de la fonction publique – Une augmentation indemnitaire pour tous !

Le courrier ci-dessous et en cliquant sur ce lien :

Les représentants SNUipp-FSU, SNUDI-FO et CGT Educ’action au CTsD du Val-de-Marne

A

Madame la Directrice Académique de la DSDEN du Val-de-Marne

Objet : invitation à une réunion le 16 décembre d’un « comité départemental missions des directeurs d’école »

Créteil le 13 décembre 2019

Madame la Directrice Académique,

  Nos organisations partagent l’objectif d’échanger avec les responsables de la Direction Académique et de porter les revendications des collègues sur la question de la direction d’école, qui ne se limite pas aux directeurs, en particulier :

– notre refus d’un statut de supérieur hiérarchique ou /et de chef d’établissement que le Ministre tente à nouveau d’imposer,

– notre demande d’augmentation des décharges (notamment le rétablissement du cadre départemental des décharges en zone banale que vous avez supprimé il y a deux ans), de création d’une aide administrative pour chaque école dans le cadre d’un emploi statutaire de la fonction publique et d’une augmentation indemnitaire.

Nous ne comprenons pas le statut d’une telle réunion, avec un représentant par organisation syndicale présente au CTSD, mais sans que la représentativité des organisations syndicales soit prise en compte. Y aura-t-il des invités ? Comment seront-ils choisis ? Si le sujet est d’importance, il doit être traité dans le cadre des instances représentatives issues des élections professionnelles, en l’occurrence le CTSD.

Aussi, nous vous demandons de convoquer un CTSD sur cette question de la direction d’école.

Enfin, en tout état de cause, engagés dans un mouvement de grève reconductible contre la réforme des retraites, nous ne participerons à aucune réunion organisée le 16 décembre.

Soyez assurée, madame la Directrice Académique de notre attachement à la préservation de la représentation des personnels par les organisations syndicales et de toute notre considération.

Pour le SNUipp-FSU 94                     Pour le SNUDI-FO 94                  Pour la CGT Educ’action 94

Cyrille Micheletta,                          Luc Bénizeau,                             Ana Macédo,
Marion Fouret,                               Yves Greiner,
Dominique Angelini,                    Olivier Legardeur,
Claudia Faddeeff 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.