Projet de loi Fonction Publique : la loi travail et les ordonnances Macron dans la fonction publique

L’analyse du projet de loi par la FGF-FO

L’appel commun des fédération de fonctionnaires à la grève le 19 mars pour le retrait du projet de loi et pour le maintien du code des pensions…

Le Bureau de l’UIAFP-FO s’est réuni en urgence à la suite de la première réunion technique concernant l’avant-projet de loi de transformation de la Fonction publique.

Cette première réunion, mascarade de dialogue social, s’est résumée à une présentation du Titre I de l’avant-projet de loi concernant le dialogue social et les organismes consultatifs.

Dès le départ, le Directeur général de l’administration et de la fonction publique a annoncé que le texte n’était pas modifiable.

Le dialogue social, tant prôné pour le secrétaire d’Etat à la Fonction Publique, est tout aussi inexistant que durant l’année 2018 où l’administration a multiplié les réunions de concertation … pour rien.

Ne voulant pas être instrumentalisée ni servir de caution à un gouvernement qui n’entend pas nos revendications, FO Fonction Publique a décidé de ne pas participer aux deux prochaines réunions du 20 et 21 février.

D’autres organisations syndicales ont pris la même décision.

Pour être efficace et constructif, le dialogue social doit être sincère.

Malheureusement, ce n’est pas le cas avec le Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Comptes publics, chargé de la Fonction Publique.

Fait à PARIS, le 20 février 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.