4 jours pour tous : Les directions d’écoles de Vincennes et Maisons-Alfort et tous les syndicats représentés au CDEN s’adressent au Préfet.

Alors que sur 47 communes, 45 ont confirmé (Le Kremlin-Bicêtre devrait le faire dans les prochains jours) demander que leurs écoles fonctionneraient à 4 jours sur 36 semaines, les maires de Vincennes et de Maisons-Alfort, totalement isolés, tentent de maintenir coûte que coûte la réforme des rythmes scolaires rejetée partout et par tous.

Les directions d’écoles de Maisons-Alfort et de Vincennes, qui « représentent l’institution auprès de la commune » (article 2 du décret de 1989 sur la direction d’école) s’adressent au Préfet avec l’ensemble des organisations syndicales représentées au CDEN du Val-de-Marne (SNUDI-FO, SNUipp-FSU, SE-UNSA, CGT Educ’Action) en lui demandant une audience :

« Dans un souci de cohérence organisationnelle et d’équité pour tous les écoliers de Vincennes, de Maisons-Alfort et du département, nous vous sollicitons pour intercéder auprès de Madame le Maire de Vincennes, et de Monsieur le Maire de Maisons-Alfort, afin qu’ils mettent en place dès la rentrée 2018, les mêmes rythmes scolaires sur quatre jours, dans toutes les écoles vincennoises et maisonnaises, comme dans celles des autres communes du Val de Marne. »

Lire le courrier au préfet

L’article de 94.citoyens et celui du Parisien 94

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *