CTsD carte scolaire du 11 février et projet de fusion des écoles Paul Vaillant Couturier de Villejuif

Le communiqué en PDF pour impression

La liste des mesures annoncées à l’issue du CTsD du 31 janvier

Le projet de la DASEN avant le CTsD

Dans les déclarations préalables, toutes les organisations syndicales siégeant au CTsD, sans exception, SNUDI-FO, SNUipp-FSU, SE-UNSA, CGT Educ’action, ont demandé à la DASEN d’abandonner le projet (commun avec le Maire de Villejuif) de fusionner les écoles maternelle et élémentaire Paul Vaillant Couturier de Villejuif pour constituer une école primaire de 21 classes et de 525 élèves.

La seule justification apportée par la DASEN est que, pour elle, il y aurait un réel avantage pédagogique à avoir un seul pilote pour la maternelle et l’élémentaire. Le nombre de classes ne serait pas un problème !!!!

Avec de tels arguments, on peut justifier la fusion de toutes les écoles maternelles et élémentaires du département et passer de 615 écoles à moins de 300, supprimer plus de la moitié des postes de direction et faire disparaître les écoles maternelles !

La fusion des écoles PVC de Villejuif est donc bien un ballon d’essai pour multiplier les fusions forcées, les suppressions d’écoles et la mise en place d’un statut hiérarchique pour les directeurs d’écoles, projet rejeté par les personnels et dont le SNUDI-FO demande l’abandon. C’est un ballon d’essai pour engager la mise en place des Etablissements Publics des Savoirs Fondamentaux (EPSF) que le gouvernement vient de faire inscrire dans la loi Blanquer via un amendement et dont l’initiative reviendrait aux élus politiques locaux.

Après 4h de discussion pendant lesquelles les situations de très nombreuses écoles ont été défendues par les représentants des organisations syndicales, la DASEN a annoncé quelques mesures supplémentaires, très limitées sur le plan des ouvertures au vu du nombre important de demandes formulées par les écoles.

Tous les représentants des personnels ont voté unanimement
CONTRE LA CARTE SCOLAIRE

Concernant la fusion des écoles PVC, la DASEN a dû reconnaître qu’en l’absence de délibération du conseil municipal, la fusion ne pouvait être prononcée. La question sera donc examinée par le CDEN du lundi 18 février. Rien n’est donc acté.

Tous les collègues, toutes les écoles, sont concernés ! Les enseignants des écoles de Villejuif l’ont bien compris : ils seront massivement en grève vendredi 15 février au moment où le conseil municipal, convoqué à 10h du matin, doit délibérer sur ce projet dangereux.

Dans cette situation, le SNUDI-FO 94 invite les collègues des écoles du département à se réunir pour :

  • prendre position contre ce projet de fusion, véritable ballon d’essai de la mise en place des Etablissements Publics des Savoirs Fondamentaux  (nouvelle version des EPEP et du statut hiérarchique du directeur),
  • établir leurs revendications précises, notamment pour le retrait du projet de mouvement qui bouleverse totalement les règles du mouvement et constitue une attaque sans précédent contre nos droits statutaires,
  • discuter de la grève pour la satisfaction des revendications avec les collègues de Villejuif.

Créteil le 12 février

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.