Appel du Bureau National du SNUDI FO aux enseignants du 1er degré

L’appel du BN en PDF

Pour l’abandon du projet de loi Blanquer

et la satisfaction des revendications

 La grève reconductible est à l’ordre du jour

Préparons, décidons !

 Le BN du SNUDI FO, réuni le 21 et 22 mars 2019, se félicite de la mobilisation massive des enseignants du 1er degré (entre 50 et 75 %) avec les autres personnels de l’Education Nationale, avec tous les salariés, le 19 mars dernier à l’appel des confédérations FO, CGT avec la FSU et Solidaires.

Nos collègues ont raison d’exiger l’abandon des projets de réforme en cours : projet de retraite universelle par point, projet de transformation de la Fonction Publique.

Nos collègues ont raison de dénoncer le gel des salaires et la destruction des règles de mutation.

Nos collègues ont tout particulièrement raison d’exiger l’abandon du projet de loi Blanquer à travers lequel le ministre voudrait imposer

  • Le « délit de blasphème » pour les enseignants vis-à-vis de la politique ministérielle
  • La création des EPSF qui signifie la fin de l’école communale et des directeurs d’école
  • La suppression de l’école maternelle publique et le transfert de ses missions dans des jardins d’enfants à la charge des collectivités et des associations privées

Le BN se félicite que dans de nombreuses Assemblées générales les enseignants aient décidé la reconduction de la grève. ( cf recensement en bas d’article)

Dans ces conditions, le BN appelle à la mobilisation générale pour organiser la tenue d’assemblées de personnels dans les établissements, les secteurs, les départements pour discuter et décider la grève, si possible avec les autres organisations syndicales.

Le BN informe que la FNEC FP FO

– a déposé un préavis de grève jusqu’aux congés afin de permettre aux personnels de décider.

– a invité les autres Fédérations syndicales afin de leur proposer d’appuyer la mobilisation pour obtenir l’abandon du projet de loi Blanquer.

– a invité dans cet objectif ses structures à s’associer à la préparation des manifestations prévues le samedi 30 mars afin d’exiger l’abandon du projet de loi Blanquer

Le Bureau National du SNUDI FO appelle à la mobilisation générale pour préparer et décider de la grève pour l’abandon du projet de loi BLANQUER

Premier recensement

  • En Loire Atlantique, l’AG des personnels 1er et 2nd degré, l’AG de 600 réunis avec la FNEC FP FO, la FSU, SUD, a voté la reconduction à partir du lundi 25 mars
  • Dans le Puy de Dôme, les 60 personnels réunis avec FO, FSU, CGT, Sud et UNSA ont voté la reconduction de la grève le 28 mars et ont décidé de manifester le 30 mars pour exiger l’abandon du projet Blanquer
  • A Paris, l’Assemblée Générale de 150 collègues avec FO, SNUipp, SUD a voté la reconduction à partir du jeudi 28 mars.
  • En Haute Loire, 50 participants mandatés par les écoles avec SNUDI FO et SNUipp ont voté la reconduction à partir du 25 mars.
  • Dans l’Ain, 50 % de grévistes le 19 mars. L’AG départementale de 60 collègues, avec les fédérations FO, FSU, CGT, SUD a décidé de reconduire la grève à partir du 25 mars.
  • Dans le MaineetLoire, l’AG de 300 avec FO, FSU, CGT, SUD a voté la reconduction à partir du 25 mars
  • En HauteGaronne, 250 personnels réunis dans 2 AG avec FSU, FO, CGT et SUD ont décidé de reconduire la grève pour le mardi 26 mars
  • Dans le Rhône, 75 % de PE étaient en grève le 19 mars. L’AG de 150 personnels réunis avec FNEC FP FO, SUD, CGT et CNT ont décidé la reconduction de la grève le 28 mars.
  • Dans l’Yonne, l’AG de plus de 50 grévistes avec FO, FSU, SUD et CGT a appelé les personnels à se réunir pour décider de la reconduction et organiser la mobilisation avec les parents et les Gilets Jaunes
  • En IlleetVilaine, à Rennes, une AG de 210 collègues avec FO, CGT, SUD et CNT a décidé de reconduire à partir du 28 mars avec nouvelle AG le 27 mars.
  • Dans le Val de Marne, le rassemblement de 600 PE réunis avec le SNUDI FO, SNUipp, CGT, SUD a décidé de convoquer des AG intersyndicales locales et une assemblée de délégués d’école pour décider.
  • En Seine St Denis, les AG dans les localités ont réuni plus de 400 collègues avec le SNUDI FO et le SNUipp FSU et ont mis en discussion la reconduction de la grève.
  • Dans le Tarn, l’AG de 80 collègues réunis avec FNEC FP FO, FSU, CGT et SUD décide d’organiser une nouvelle AG le 26 mars pour discuter de la reconduction de la grève.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.